Les nouveautés fiscales de la rentrée !

Home/Fiscalité/Les nouveautés fiscales de la rentrée !

Les nouveautés fiscales de la rentrée !

Comme chaque année après les vacances d’été, nous reprenons notre rythme et les impôts se rappellent à notre bon souvenir : dernier tiers, taxe foncière, taxe d’habitation… un retour brutal à la réalité qui nous amène à nous interroger sur la réduction des impôts de l’an prochain.

Une question d’autant plus d’actualité cette année que nous avons un nouveau président !

 

Alors, que nous réserve l’avenir en termes de fiscalité ?

Les réductions d’impôts, pour la plupart, seront maintenues, mais certaines seront vraisemblablement aménagées. Tel est le cas notamment du fameux dispositif PINEL qui perdurera, mais avec quelques modifications géographiques principalement, tout comme le PTZ, Prêt à Taux Zéro. Plus déplorable en revanche, l’investissement dans une PME pour réduire son ISF sera supprimé, bien qu’il soit maintenu pour la réduction de l’IR. Toutefois, vous avez encore la possibilité de souscrire à cette solution jusqu’au 31 décembre 2017 pour réduire l’IFI 2018 !

En parlant d’IFI, Impôt sur la Fortune Immobilière, il remplacera l’ISF dès l’an prochain. Bonne nouvelle, puisqu’il fonctionnera comme l’ISF : taxation pour les patrimoines supérieurs à 1.3 M€, abattement pour la résidence principale, pour les logements loués, etc. ; les exonérations de nue-propriété, d’outils de travail sont maintenues, et donc le patrimoine financier (liquidités, assurance-vie, etc.) sera non taxable. En somme, toute personne à l’ISF aujourd’hui bénéficiera d’une réduction de son impôt, de façon plus ou moins importante en fonction de son exposition à l’immobilier.

Quelques modifications de fonds sont par contre prévues pour le passif, nous vous invitons donc à prendre rendez-vous pour faire le point.

 

Nouveauté : la « flat-tax », quèsaco ?

L’idée est simple : tout gain sur des placements financiers sera taxé de la même manière pour tout le monde à 30 %, c’est le PFU (Prélèvement Forfaitaire Unique).

Plus aucune différence de traitement entre celui qui est imposé à 14 % ou à 45 %, donc plus de changement de tranche, mais une même taxation à 30 % (impôt de 12,8 % et prélèvements sociaux de 17,2 % compris). Il est à noter que l’option de soumettre l’ensemble des revenus au barème de l’impôt sur le revenu est maintenue à condition d’en faire la demande explicitement. En soit, c’est donc une avancée agréable.

Toutefois, l’avenir des abattements des dividendes, pour durée de détention des actions, des régimes dérogatoires que sont le PEA et l’assurance-vie, sont remis en cause.

Faisons un arrêt sur les contrats d’assurance-vie : seules les primes versées à compter du 27 septembre 2017, sur un contrat nouveau ou ancien, sont concernées par cette nouvelle taxation.

Cependant :

  • Le PFU s’applique uniquement si la prime versée a pour conséquence de porter « le cumul des primes nettes assurance-vie de l’épargnant » au-delà̀ de 150 000 € (ou 300 000 € en cas de co-adhésion). Cette somme correspond à l’addition des primes nettes versées sur tous les contrats d’assurance-vie et de capitalisation en cours, pour cet assuré, quelles que soient les dates de souscription.
  • Le PFU s’applique sur les seuls intérêts générés par ces primes supplémentaires, pour les rachats réalisés à partir du 1er janvier 2018, selon une règle complexe proportionnelle édictée par le texte.

Heureusement les abattements de 4 600 € ou 9 200 € après 8 ans resteront applicables aux intérêts soumis au PFU.

De même, les avantages fiscaux de la transmission ne changent pas concernant le placement préféré des Français !

Nous sommes donc à votre disposition pour répondre à vos questions concernant ces différentes mesures, ou en aborder d’autres comme l’augmentation des prélèvements sociaux de 1,7 %, la baisse de l’impôt sur les sociétés, le changement du régime des plus-values pour le chef d’entreprise partant à la retraite, etc. en attendant que ce projet de loi de finances 2018 soit définitivement voté !


La nouveauté du Cabinet

Autre nouveauté, nous avons fait récemment l’acquisition d’un outil d’aide à l’allocation d’actifs. En effet, soucieux de vous apporter le meilleur conseil tout en vous offrant une lecture à la fois précise et compréhensible de la protection de vos avoirs, son utilisation pour la gestion de vos actifs financiers (assurance-vie, PEA, compte titres, etc.) nous est apparue comme une véritable plus-value de la qualité de nos services. Nous revoyons donc actuellement l’ensemble de vos portefeuilles et nous ne manquerons pas de revenir vers vous si nécessaire.

Publié par | 2017-10-19T14:48:55+00:00 19/10/17|Catégories : Fiscalité|0 commentaires

A propos de